SHOWS caribbean

Poulet Bicyclette

Sofa

Gwo Sound

ARCHIVES caribbean

 

Artists

Show
Date

Genre

Different Fountains returns to our airwaves for the season’s last episode, delivering a one-hour focus on caribbean music, traditional chants from the Islands and more.

See more about this show


La période est en effet favorable pour l’économie américaine, grâce à la guerre qui stimule les exportations et protège le marché intérieur. En automne 1940, Hitler renonce à l’invasion de la Grande-Bretagne, n’ayant pas réussi à dominer l’espace aérien, et décide d’attaquer l’Union soviétique au printemps 1941.

Cinq mois (septembre 1940 à janvier 1941) de production discographique de la part de musiciens presque tous afro-américains et afro-cubains sont couverts dans cette sélection. Dans le premier titre, de style néo-orléanais, le pianiste Earl Hines déstabilise ses compagnons par des audaces particulièrement savoureuses. Suivent quelques enregistrements remarquables réalisés à Cuba par des musiciens locaux, sauf le premier, œuvre du Cuarteto Caney, basé lui à New York. Le premier disque du conjunto d’Arsenio Rodríguez est un jalon important dans l‘évolution de la musique de l’île. Entièrement composé de personnes d’ascendance africaine, cet ensemble se distingue par son dynamisme extrême et la puissance inventive de ses solistes, le pianiste Lino Frías et le tresero Arsenio Rodríguez en particulier. Dans une France désormais soumise à l’occupant nazi, le guitariste manouche Django Reinhardt grave deux de ses plus belles créations, Blues et Nuages, tandis que dans une Amérique encore épargnée par la guerre, Duke Ellington et son orchestre alignent les chefs d’œuvre : Across The Track Blues, Chloe, That’s The Blues Old Man. La musique cubaine n’est d’ailleurs pas sans influencer le jazz de l’époque, comme en témoignent Harlem Rhumbain’ The Blues, de Joe Brown, et Cuban Boogie Woogie d’Andy Kirk, morceau dans lequel brille la pianiste Mary Lou Williams. On entendra également avec plaisir la dernière contribution, avant 1944, du saxophoniste Lester Young au sein de l’orchestre de Count Basie. Enfin, on saluera les novateurs que sont respectivement le saxophoniste alto Charlie Parker, qui s’exprime alors au sein de la formation du pianiste Jay McShann, et du guitariste Charlie Christian, vedette incontestée du sextette du clarinettiste Benny Goodman.

See more about this show


Cheb Gero, à la tête du label Akuphone, revient sur nos ondes avec une nouvelle émission autour des chats et du mystère qui les entoure, à travers des compositions qui parlent de chats, de miaulements, et plus encore…. ici avec des morceaux de Souskay, Amon Tobin, Catalogue, Pussy, entre autres.


Sofa Records revient au studio pour une nouvelle heure de musiques africaine, caribéenne, zouk et plus, en passant par des productions de Fred Aucagos, The Soul Brothers, Leon Keita, Star Band de Dakar…

See more about this show


The Carribean Situationist is an exploration of vernacular musics and poetry from Haiti, Jamaica, Antigua and Barbados, taking advantage of two invaluable online resources: Jamaica Musical Passage, with rare examples of 17th century folk music, and Radio Haiti Archives, collecting exceptional shows from the 1970s and 80s. The Carribean Situationist is a personal interpretation of the archipelago’s sound world, an aural travelogue encompassing traditional and modern music styles, spoken word, rhythm loops and electronic processing. The title comes from a 1973 anarchist LP named “None Shall Escape ñ Caribbean Situationist versus Trevor Menroe”, compiling conversations and informations on Carribean workers’ struggles ca. 1966-73.

Jamaica Musical Passage

Radio Haiti Archives

See more about this show


Le disquaire lyonnais Sofa Records retrouve notre studio pour une heure de reggae, spiritual jazz, grooves insulaires et world, avec des tracks des Parents du Campus, Yoruba Singers, Mad Professor, Versatile et plus..

See more about this show


Le programme de cette émission, qui couvre la production phonographique des mois de mars à juin 1938, est d’une incroyable diversité. Au début du mois de mars, les ingénieurs du son de Decca terminent leur série d’enregistrements réalisés à Port-of-Spain. On retiendra l’étonnant Lil’ Lil’ Gal et surtout The Jabeless Woman, magnifiée par la voix passée au papier de verre de Lord Executor. Rendez-vous est d’ores et déjà pris pour février 1939, afin de capter les calypsos qui auront obtenu le plus de succès au prochain carnaval. Aux États-Unis, les orchestres de Duke Ellington, Jimmie Lunceford, Chick Webb sont probablement les meilleurs de cette époque. Comment ne pas danser sur la version proposée par Lunceford de Sweet Sue, ou sur A-Tisket A-Tasket de Chick Webb, une bluette proposée par la voix fraîche et jeune d’Ella Fitzgerald ? On rêvera longuement sur You Go To My Head, une chanson délicatement interprétée par Billie Holiday, sur Blue And Sentimental, un morceau instrumental dans lequel Lester Young à la clarinette répond au saxophone ténor chaleureux de Herschel Evans, et sur A Gipsy Without A Song, une ballade écrite par Duke Ellington et jouée par son orchestre. Un détour par la Cabane cubaine de Paris permettra de réentendre la voix sublime d’Antonio Machín dans Son Retozón ainsi que le Quintette du Hot Club de France dans Swing De Paris, et ce voyage s’achèvera à Johannesburg, où, le groupe EMI charge le label His Master’s Voice de graver quelques-uns des représentants les plus qualifiés de la musique noire sud-africaine. Dans sa série G. V. (pour Gramophone et Victor), cette compagnie répandra le meilleur de la musique cubaine et des Caraïbes hispanophones sur l’ensemble du continent africain, ce qui aura un impact décisif sur le développement de la musique de ce continent dans les décennies à venir.

Le 12 mars 1938, les troupes du Reich envahissent l’Autriche sous les acclamations de la majorité de sa population, une annexion qui prépare le démembrement à venir de la Tchécoslovaquie, où la minorité allemande des Sudètes provoque des émeutes le 1er mai. En Espagne, l’offensive nationaliste en direction de la Méditerranée à partir du sud de l’Aragon aboutit le 15 avril à la prise de Vinaroz, ville côtière. Désormais, l’Espagne républicaine est coupée en deux.
Les États-Unis orchestrent le boycott mondial de la société Petróleos Mexicanos (Pemex), issue de l’expropriation des compagnies étrangères le 18 mars ordonnée le 18 mars par le président Lázaro Cárdenas, une décision qui a entraîné la rupture des relations diplomatiques entre la Grande-Bretagne et le Mexique.

See more about this show


Django Reinhardt et Stéphane Grappelli sont au sommet de leur carrière au moment où ils gravent Minor Swing. Alors que l’antisémitisme sévit en Allemagne et dans une bonne partie de l’Europe, il n’est pas indifférent qu’Ella Fitzgerald et Chick Webb soient parmi les premiers à enregistrer Bei Mir Bist Du Schön, une chanson yiddish, dont les paroles ont été transcrites en anglais. On appréciera comme il se doit les somptueux échanges entre Billie Holiday et Lester Young que recèlent les trois chansons parues sous le nom de la chanteuse ou du pianiste Teddy Wilson. Pièce maîtresse du répertoire de l’orchestre de Duke Ellington, The Gal From Joe’s, met au premier plan le saxophoniste alto Johnny Hodges, héros également de la prodigieuse version de Ring Dem Bells proposée par Lionel Hampton, avec le concours du batteur Cozy Cole. Enfin, si on en croit Lil Armstrong, le swing serait en train de conquérir le monde oriental, de l’Europe de l’Est au Japon, une vogue que s’apprête à recouvrir la déferlante des nationalismes triomphants.

Prenant prétexte de l’existence d’un complot communiste pour prendre le pouvoir avant les élections présidentielles prévues en janvier, complot fabriqué de toutes pièces par le capitaine Olímpio Mourão Filho, alors une figure du mouvement intégraliste brésilien, le président Geútlio Vargas instaure le 10 novembre 1937 l’Estado Nouvo, une dictature corporatiste inspirée par le régime du même nom mis en place au Portugal par Salazar.
En Chine, les Japonais s’emparent le 12 novembre de Shanghai puis de Nankin en décembre, où ils se livrent au massacre de 150’000 à 300’000 personnes, accompagné de viols et d’exactions multiples, qui ne prendra fin qu’en mars 1938.

See more about this show


En mai 1937, l’orchestre de Duke Ellington grave la version définitive du célèbre Caravan, tandis que trois jours plus tard, un jeune trompettiste encore inconnu lire un solo novateur dans le King Porter Stomp plutôt décoiffant proposé par l’orchestre de Teddy Hill. On appréciera les débuts discographiques de la chanteuse de gospel Mahalia Jackson et on réécoutera bien sûr fréquemment la chanson I’ll Never Be The Same, un chef d’œuvre dans lequel la chanteuse Billie Holiday côtoie le pianiste Teddy Wilson et le saxophoniste ténor Lester Young. De grands morceaux de l’orchestre de Count Basie, parmi lesquels One O’Clock Jump, prennent place après le salace Traveling Riverside Blues de Robert Johnson, ainsi que deux joyaux de celui de Jimmie Lunceford.
La musique cubaine est d’une extraordinaire vitalité en ce début d’été 1937, comme le prouve le très dynamique son No Me perturbes du Septeto Cauto et l’extraordinaire Bruca Manigua de l’orchestre du Casino de la Plage de la Havane, où brille lle chanteur métis Miguelito Valdés.

En mai 1937, les communistes espagnols avec la complicité des républicains modérés répriment violemment l’extrême gauche anarcho-syndicaliste et en juillet mettent fin à la collectivisation des terres en Aragon, tandis que les forces nationalistes écrasent la République basque en juin. En Union soviétique, une opération de masse contre les éléments considérés comme hostiles au régime est décidée au plus haut niveau en juillet 1937 : elle conduira à l’exécution de près de 400’000 personnes et l’envoi d’un nombre équivalent de gens au goulag. La situation internationale se tend davantage encore avec l’agression japonaise contre la Chine en juillet 1937, considérée par nombre d’historiens comme le véritable début de la Deuxième Guerre mondiale.

See more about this show


Le co-fondateur de Palmwine Records James Stewart revient au studio pour une heure de tendresses Caribbéennes, maloya, jazz, blues et autres, avec Ti Paris, Alain Peters, Colette Magny et plus.

See more about this show


La marijuana est encore à l’honneur dans cette émission avec l’évocation du dealer d’herbe (Here Comes The Man With The Jive, de Stuff Smith) et de la richesse que celui-ci peut amasser (Weed Smoker’s Dream, des Harlem Hamfats). Quelques chefs d’œuvre sont par ailleurs à relever : Old Joe’s Hittin’ The Jug par le violoniste et chanteur Stuff Smith, ave Jonah Jones à la trompette et le batteur Cozy Cole ; In A Jam par l’orchestre de Duke Ellington ; la version donnée par l’orchestre de Jimmie Lunceford d’Organ Grinder’s Swing ; ou, encore, Sweet Chorus, une incroyable méditation manouche livrée par Django Reinhardt. On écoutera également avec plaisir le Trio Cubain dans Negro Bembón ainsi qu’Antonio Machín dans La Conga, deux morceaux enregistrés à Paris.

La situation internationale se tend davantage durant l’été 1936. En effet, le 17 juillet, des généraux se soulèvent contre le gouvernement de Front populaire en Espagne. Si le putsch échoue, il ouvre, dès le 18, un conflit armé qui va ensanglanter le pays pendant près de trois ans. Tandis que le gouvernement de Front populaire installé à Paris doit se résoudre à ne pas intervenir dans la guerre, les avions allemands et italiens assurent le transfert des troupes rebelles du Maroc sur le sol espagnol les 27 et 28 juillet, ce qui leur permet de prendre l’Extrémadure et d’établir la liaison avec celles installées dans le nord. En octobre, les premières Brigades internationales, formées à l’instigation de la 3e Internationale débarquent en Espagne pour venir en aide aux armées républicaines, dont la situation militaire s’affaiblit dangereusement.
Tandis que s’ouvrent le 1er août à Berlin les Jeux olympiques, du 19 au 24 août se déroule le premier des procès dits de Moscou, celui du « Centre terroriste trotzkyste-zinovieviste », qui aboutit à l’exécution de Kamenev et de Zinoviev le lendemain. En septembre débutent les grandes purges en Union soviétique.
Entre le 21 et le 24 octobre ont lieu d’importants entretiens entre les représentants du gouvernement de Mussolini avec les dirigeants de l’Allemagne nazie, qui autoriseront le leader fasciste à annoncer, le 1er novembre, la constitution d’un axe entre Rome et Berlin

See more about this show


Le disquaire lyonnais Sofa revient pour une session entre jazz, soul, variations caribéennes et africaines, avec The Gondwana Orchestra, Al Doum & The Faryds…

See more about this show


Listen back to Lyon Sofa Record Shop’s monthly selection of African Boogie, Soul, West-Indies gems and more, featuring tracks from Exile House, Carl Carlton, Helio Matheus and more.

See more about this show


Michel Caillat aka DJ Mitch wraps up this season with a mix of Rumba, from Congo to Latin America, meandering through history via Sonora Matancera, Raymond Samé, Tino Mab and more.

See more about this show


Listen back to Lyon Sofa Record Shop’s selection of African jazz, West Indies zouk and Western avant-garde, featuring François de Roubaix, Les Maxel’s, Les Vickings de la Martinique and more.

See more about this show


Listen back to Michel Caillat aka DJ Mitch’s early latin jazz mix, featuring caribbean, swinging gems from Cachao, Los Compadres, Chapottin and more.

See more about this show


DJ Mitch aka Michel Caillat est de retour dans nos studios pour continuer son anthologie du jazz, aujourd’hui concentré sur l’année 1966, et toujours à la croisée des cultures nord-américaine, caribéenne et africaine.

See more about this show


Listen back to SOL Discos founder Waxist, eternal digger of boogie and constant provider of forgotten grooves and rare gems, with a special one focused on soul & disco from Jamaica and all around the world.

See more about this show


Listen back to Lyon’s Sofa Records Shop selection of news and second hand gems from its shop, featuring afrobeat, caribbean and jazz mostly, from Altain Gun, Os Mulheres Negras, Pedrinho and more.

See more about this show


Listen back to Gwo Sound honcho Jean Toussaint delivering african beauties and western electronic contemplations.

ROBERTO MUSCI – Nexus On The Beach
BRIAN ENO – Unfamiliar Wind
KIMBOL – Velo
N’KOURI- The Warra Beat
EKO KUANGO – Madesu
DRUM PACT – Paradigma
REMI CHAUDAGNE – L’île Des Temps
PATRICK MARCEL – Afrolydien
M. BAROTY / A. DIENG – L’Appel Des Sorciers
EKO KUANGO – Na Mawaso
LOUIS-CESAR EWANDÉ – Percussion Ensemble
JEAN-PIERRE BOISTEL – C’est à Sète
GRATIE MIDONET – Exil 2
ARIEL KALMA – Planet Air

See more about this show


Mambo Chick pleasing you with a sweet selecta of zouk, gwo-ka and caribbean delights.

LES MELODIX – ?
E. COSAQUE – ?
DÉDÉ SAINT-PRIX – ?
MALAVOI – ?
LES MAXEL’S – ?
LES CHÔMEURS – ?
HENRI DEBS – ?
A. LIRVAT – ?
F. VALMONT – ?
R. RIMBAUD – ?
LES WIBS – ?
BEAUJOUR & SES DIABLES DU RYTHME – ?
J-C MARTHA – ?
L. ANGEL – ?
E. MONA – ?

See more about this show


More of afro-american & caribbean’s dance music history with historian and passionate Michel Caillat.

FLETCHER HENDERSON AND HIS ORCHESTRA – Shangai Shuffle
ALLEN SHAW – I Couldn’t Help It
TINY BRADSHAW AND HIS ORCHESTRA – Shout Sister Shout
FATS WALLER AND HIS RHYTHM – Serenade For A Wealthy Widow
ALABAMA JUG BAND – Jazz It Blues
ANTONIO MACHÍN WITH JULIO ROQUÉ AND HIS ORCHESTRA – Bendito
JIMMIE LUNCEFORD AND HIS ORCHESTRA – Dream Of You
JIMMIE LUNCEFORD AND HIS ORCHESTRA – Stomp It Off
MEMPHIS JUG BAND – Jazzbo Stomp
FATS WALLER AND HIS RHYTHM – Dream Man
MEMPHIS JUG BAND – Take Your Fingers Off It
MEMPHIS JUG BAND – Rukus Juice And Chittlin’
LECUONA CUBAN BOYS – Fuiste Tú
FATS WALLER – Alligator Crawl
FATS WALLER – Viper’s Drag
CHICK WEBB AND HIS ORCHESTRA – What A Shuffle

See more about this show


Listen back to an extract of Radio Martiko’s live set at La Gravière with Mambo Chick & DJ Rhytme de Vie (Bongo Joe Records).

See more about this show


Les Diplomates’ half Jean Toussaint displays a small part of his extended record collection.

JEAN-CLAUDE MARTHA – Marasa Eiou
DANIELLE THERMIDOR – Corvee
ETOILE DE DAKAR – Esta China
NUMBER ONE DU SENEGAL – Yoro
POLY RYTHMO – Unité Africaine
SAMBA MAPANGALA – Yembele
BUNZU SOUNDZ – Kokrohinkro
FRANCK VALMONT – Malere
FRANCISCO – Sergio, Peine Arrivé
GJO DEZORMO – Sé Lé 22 Mai

See more about this show


Geneva’s duo Mambo Chick and Jean Toussaint team up for Les Diplomates, a show on Africa’s finest records and beyond.

CARLOS DJE DJE – Tiku Landarini
APARTHEID NOT – Mefiance
JIMMY SALCEDO – Berraquera
JUAN PABLO TORRES – EY !… OP.1
POLY RYTHMO – Aiha Ni Kpe We
LES AMBASSADEURS INTERNATIONAUX – Wassolon Fôli
KWAME OPOKU – Ade Aye Me
SUPER BITON DE SEGOU – Bara Musso
ORCHESTRE BAOBAB – Souleymane
ERIC ARCONTE – Cyclone
SHADOW – A Littre Bit Of Loving
ALI & TAM’S – Tshikona
WELLBORN – Sika Tre

See more about this show


More about afro-american and caribbean dance music history through its phonographic recordings with Michel Caillat.

See more about this show


Gwo Sound is Jean Toussaint, Androo, Blacky Joe, 2000 & Bony Fly voguing through digital world musics.

See more about this show


Michel Caillat going deeper into his afro-american & caribbean dance music history through it’s phonographic recordings.

FLETCHER HENDERSON AND HIS ORCHESTRA — Queer Notions
DUKE ELLINGTON AND HIS ORCHESTRA — Rude Interlude
DUKE ELLINGTON AND HIS ORCHESTRA — Dallas Doings
COLEMAN HAWKINS AND HIS ORCHESTRA — Jamaica Shout
HORACE HENDERSON AND HIS ORCHESTRA — Happy Feet
EARL HINES AND HIS ORCHESTRA — Harlem Lament
EARL HINES AND HIS ORCHESTRA — Bubbling Over
CAB CALLOWAY AND HIS COTTON CLUB ORCHESTRA — Zah Zuh Zah
CAB CALLOWAY AND HIS COTTON CLUB ORCHESTRA — Harlem Camp Meeting
FIVE SPIRITS OF RHYTHM — Rhythm
BESSIE SMITH — Gimme A Pigfoot
BENNY GOODMAN AND HIS ORCHESTRA — Your Mother’s Son-In-Law
DUKE ELLINGTON AND HIS ORCHESTRA — Daybreak Express
BENNY GOODMAN AND HIS ORCHESTRA — Rifin’ The Scotch
CAB CALLOWAY AND HIS COTTON CLUB ORCHESTRA — Minnie The Moocher

See more about this show


Geneva’s Gwo Sound collective through digital tropical dance musics and around – here with its founder Jean Toussaint for a special show, filled with gwo ka records exclusively.

CELESTE – Veille Africain
TUMBLACK – Vaudou
ERICK COSAQUE – L’heureux Noir
KAFÉ – Jili
AKIYO – Jénérasyon
GUY CONQUETTE – Jo Mayé De Grain De La
HORIZON – Neg Mawon
TROPIC-KA – Tambou Créole
JBB ET SOPRANN – Ti Bi Lap
SARTANA – Ignoreii Si Zôte Vlé! Min…
MAX RANSAY – Ti Kanno
ANZALA, DOLOR ET VÉLO – Tifi La OU Té Madam’
LE MISTRAL – Kalkil Fête Avan Conté
BERTIN ZAMI – Femmes d’Aujourd’hui
FORESTAL, DORESSAMY – Ace Mal Pale Moin
GUY CONQUETTE – Assez Fait Cancan

See more about this show


Sofrito’s half Hugo Mendez in the studio for an hour, before his party at Le Transbordeur with Bruno Patchworks.


Geneva’s Bongo Joe Records bi-monthly show, featuring a guest for each session. Here with Bongo Joe founder and Les Disques Bongo Joe’s boss Cyril Yétérian, with exclusive focus on the label’s catalogue.

DERYA YILDIRIM & GRUP SIMSEK – Nem Kaldi
MAX CILLA – La Flute des Mornes
NILAMAYE – Los Negritos
THE MAUSKOVIC DANCE BAND – Weather
HYPERCULTE – Résigné
ALTIN GÜN – Goca Dünia
MICHOU – Maloya Ton Tisane
BLIND BLAKE – Gombay Rock
JESSIE MAE HEMPHILL – She Wolf
THE STACHES – Total Commitement
OK VANCOUVER OK – Angel Runnin
ZAIK – Kurt
AUGENWASSER – Happy Warm Playful
DAMILY – Tany Antsimo
PIXVAE – El Curruco
ROCKS & WAVES SONG CIRCLE – III (Here We Come)

See more about this show


Historian and jazz passionate Michel Caillat through December 1930 and February 1931.

ELDER CURRY – Memphis Flu
CAB CALLOWAY AND HIS ORCHESTRA – St. James Infirmary
LOUIS ARMSTRONG AND HIS SEBASTIAN COTTON CLUB ORCHESTRA – Sweethearts On Parade
LOUIS ARMSTRONG AND HIS SEBASTIAN COTTON CLUB ORCHESTRA – You’re Drivin’ Me Crazy
LOUIS ARMSTRONG AND HIS SEBASTIAN COTTON CLUB ORCHESTRA – The Peanut Vendor
THE JUNGLE BAND [DUKE ELLINGTON] – Rockin’ In Rhythm
LEROY CARR – Low Down Dog Blues
FLETCHER HENDERSON AND HIS ORCHESTRA – My Gal Sal
FLETCHER HENDERSON AND HIS ORCHESTRA – My Pretty Girl
FLETCHER HENDERSON AND HIS ORCHESTRA – Sweet And Hot
WILMOTH HOUDINI WITH GERALD CLARK’S NIGHT OWLS – No Mo’ Bench And Board
WILMOTH HOUDINI WITH GERALD CLARK’S NIGHT OWLS – Sweet Papa Willie
WILMOTH HOUDINI WITH GERALD CLARK’S NIGHT OWLS – The Cooks In Trinidad
CUARTETO MATAMOROS – Buche Y Pluma, No Ma

See more about this show



Gwo Sound’s Jean Toussaint delivering a bit of his records dug out of his numerous travels around the world.

See more about this show


Historian professor and DJ Michel Caillat’s fiftieth exploration of afro-american & caribbean dance musics, through July and August 1930, with recordings of Don Azpiazu’s Havana Casino Orchestra, Cuarteto Machin, Louis Amstrong, Cab Calloway, Lloyd Smith, Lionel Belasco…

See more about this show




Geneva’s Gwo Sound crew monthly show, with alternatively Jean Toussaint, Blacky Joe, 2000, Bony Fly and Androo to navigate through african, caribbean, zouk, soca, jazz, dub and digi around the world…

See more about this show


Geneva’s Gwo Sound crew monthly show, with alternatively Jean Toussaint, Blacky Joe, 2000, Bony Fly and Androo to navigate through african, caribbean, zouk, soca, jazz, dub and digi around the world…

See more about this show


Geneva’s Gwo Sound crew monthly show, with alternatively Jean Toussaint, Blacky Joe, 2000, Bony Fly and Androo to navigate through african, caribbean, zouk, soca, jazz, dub and digi around the world…

See more about this show


Sofa Records’ monthly show, exploring Piero & Jean-Philippe’s personal collection, as well as the record shop’s catalogue.

See more about this show


The Paris-based triumvira David Chouferbad from Deviant Disco, Vincent Privat & Dave from L’International Records exploring everything from zouk to cosmic jazz and beyond…

See more about this show


The Paris-based triumvira David Chouferbad from Deviant Disco, Vincent Privat & Dave from L’International Records exploring everything from zouk to cosmic jazz and beyond…

See more about this show


The Paris-based triumvira David Chouferbad from Deviant Disco, Vincent Privat & Dave from L’International Records exploring everything from zouk to cosmic jazz and beyond…

See more about this show


Another delightful visit from JB Couder aka Jean Toussaint, with his bags full of african funk, soca and other rare jewels.


With Moi J'Connais Records label founder Cyril Yétérian and collaborator and hard digger Jean Toussaint.


NOW LIVE Loading...