SHOWS blues

Des Musiques Créoles

ARCHIVES blues

 

Artists

Show
Date

Genre

Maïssa aka Théorème retrouve nos ondes et le studio pour une nouvelle édition de Dopazione, se baladant entre hip-hop, jazz, indie rock et synth-pop..

See more about this show


Le programme de cette émission, qui couvre la production phonographique des mois de mars à juin 1938, est d’une incroyable diversité. Au début du mois de mars, les ingénieurs du son de Decca terminent leur série d’enregistrements réalisés à Port-of-Spain. On retiendra l’étonnant Lil’ Lil’ Gal et surtout The Jabeless Woman, magnifiée par la voix passée au papier de verre de Lord Executor. Rendez-vous est d’ores et déjà pris pour février 1939, afin de capter les calypsos qui auront obtenu le plus de succès au prochain carnaval. Aux États-Unis, les orchestres de Duke Ellington, Jimmie Lunceford, Chick Webb sont probablement les meilleurs de cette époque. Comment ne pas danser sur la version proposée par Lunceford de Sweet Sue, ou sur A-Tisket A-Tasket de Chick Webb, une bluette proposée par la voix fraîche et jeune d’Ella Fitzgerald ? On rêvera longuement sur You Go To My Head, une chanson délicatement interprétée par Billie Holiday, sur Blue And Sentimental, un morceau instrumental dans lequel Lester Young à la clarinette répond au saxophone ténor chaleureux de Herschel Evans, et sur A Gipsy Without A Song, une ballade écrite par Duke Ellington et jouée par son orchestre. Un détour par la Cabane cubaine de Paris permettra de réentendre la voix sublime d’Antonio Machín dans Son Retozón ainsi que le Quintette du Hot Club de France dans Swing De Paris, et ce voyage s’achèvera à Johannesburg, où, le groupe EMI charge le label His Master’s Voice de graver quelques-uns des représentants les plus qualifiés de la musique noire sud-africaine. Dans sa série G. V. (pour Gramophone et Victor), cette compagnie répandra le meilleur de la musique cubaine et des Caraïbes hispanophones sur l’ensemble du continent africain, ce qui aura un impact décisif sur le développement de la musique de ce continent dans les décennies à venir.

Le 12 mars 1938, les troupes du Reich envahissent l’Autriche sous les acclamations de la majorité de sa population, une annexion qui prépare le démembrement à venir de la Tchécoslovaquie, où la minorité allemande des Sudètes provoque des émeutes le 1er mai. En Espagne, l’offensive nationaliste en direction de la Méditerranée à partir du sud de l’Aragon aboutit le 15 avril à la prise de Vinaroz, ville côtière. Désormais, l’Espagne républicaine est coupée en deux.
Les États-Unis orchestrent le boycott mondial de la société Petróleos Mexicanos (Pemex), issue de l’expropriation des compagnies étrangères le 18 mars ordonnée le 18 mars par le président Lázaro Cárdenas, une décision qui a entraîné la rupture des relations diplomatiques entre la Grande-Bretagne et le Mexique.

See more about this show


Trois semaines de musique noire enregistrée en février 1938 pour cette émission, dont une petite moitié de jazz et du calypso pour le reste. Cela peut paraître mince comme programme. En réalité, il n’en est rien puisque le début nous permet d’entendre un Sidney Bechet flamboyant dans quatre titres ; tout d’abord son évocation vocale du fumeur de marijuana (Viper Mad) puis l’ode qu’il dédie à son instrument, la clarinette (Blackstick), et peut-être aussi au sexe masculin. Viennent ensuite trois morceaux de l’orchestre de Count Basie, notamment I Sent For You Yesterday, un blues dans lequel chante Jimmy Rushing et qui cartonne sur la piste de danse grâce au tempo élastique qui l’anime et une progression parfaitement maîtrisée de la tension. Duke Ellington et sa chanteuse Ivie Anderson essaient de leur côté de lancer une nouvelle danse, le Skrontch, avec le soutien efficace du saxophoniste Johnny Hodges, tandis que le guitariste et chanteur Slim Gaillard manie avec bonheur l’humour déjanté dans Flat Foot Floogie, un tube à l’époque.

C’est en février 1938 que la compagnie Decca envoie pour la première fois ses techniciens capter sur l’île même de Trinidad le son des meilleurs calypsoniens du moment, à l’occasion du carnaval dans la capitale, Port of Spain, au cours de séances marathons, dans lesquelles ces chanteurs, The Lion, Lord Executor ou The Caresser, commentent l’actualité, brillamment soutenus par les orchestres locaux de John Buddy Williams et des Codallo’s Top Hatters, ou par celui des Harmony Kings, d’excellents musiciens venus de l’île de Grenade. Ceux-ci préfigurent le ska dans Don’t Touch Me et livrent une version convaincante de l’étonnant Jack Broth, très populaire sur un dancefloor encore de nos jours. The Lion dresse le portrait du boxeur afro-américain Joe Louis, dont il loue la persévérance, celui-ci ayant déclaré au soir de sa victoire contre James Braddock, le 22 juin 1937, qu’il se considérerait comme champion du monde seulement après avoir pris sa revanche sur l’Allemand Max Schmelling, qui l’avait battu une première fois le 6 juin 1936. Mais sa défaite lors du match revanche contre Louis le 22 juin 1938, son refus constant d’adhérer au parti nazi et de se séparer de son coach juif et américain lui vaudra l’hostilité du régime.

See more about this show


Pour cet épisode de ALL DOGS GO TO HEAVEN, Crave et son invité mystère, MOYŌ, nous dévoilent des morceaux oldies, rockabilly et noisy pour une émission spéciale Cowboy dépressif.

See more about this show


En mai 1937, l’orchestre de Duke Ellington grave la version définitive du célèbre Caravan, tandis que trois jours plus tard, un jeune trompettiste encore inconnu lire un solo novateur dans le King Porter Stomp plutôt décoiffant proposé par l’orchestre de Teddy Hill. On appréciera les débuts discographiques de la chanteuse de gospel Mahalia Jackson et on réécoutera bien sûr fréquemment la chanson I’ll Never Be The Same, un chef d’œuvre dans lequel la chanteuse Billie Holiday côtoie le pianiste Teddy Wilson et le saxophoniste ténor Lester Young. De grands morceaux de l’orchestre de Count Basie, parmi lesquels One O’Clock Jump, prennent place après le salace Traveling Riverside Blues de Robert Johnson, ainsi que deux joyaux de celui de Jimmie Lunceford.
La musique cubaine est d’une extraordinaire vitalité en ce début d’été 1937, comme le prouve le très dynamique son No Me perturbes du Septeto Cauto et l’extraordinaire Bruca Manigua de l’orchestre du Casino de la Plage de la Havane, où brille lle chanteur métis Miguelito Valdés.

En mai 1937, les communistes espagnols avec la complicité des républicains modérés répriment violemment l’extrême gauche anarcho-syndicaliste et en juillet mettent fin à la collectivisation des terres en Aragon, tandis que les forces nationalistes écrasent la République basque en juin. En Union soviétique, une opération de masse contre les éléments considérés comme hostiles au régime est décidée au plus haut niveau en juillet 1937 : elle conduira à l’exécution de près de 400’000 personnes et l’envoi d’un nombre équivalent de gens au goulag. La situation internationale se tend davantage encore avec l’agression japonaise contre la Chine en juillet 1937, considérée par nombre d’historiens comme le véritable début de la Deuxième Guerre mondiale.

See more about this show


We’re having Braille Satellite Festival co-founder and thirsty, thirsty digger Oscar der Winzige on the stream for a mix of blues rock, weird folk, broken synth-pop and more twisted tune, entitled “MIS AMIGOS SON GUAYS, PERO A VECES UN POCO CABRONES TAMBIEN”.


Le co-fondateur de Palmwine Records James Stewart revient au studio pour une heure de tendresses Caribbéennes, maloya, jazz, blues et autres, avec Ti Paris, Alain Peters, Colette Magny et plus.

See more about this show


Cette émission nous transporte dans le monde des musiques créoles d’Amérique du Nord, des Caraïbes, de France et d’Afrique subsaharienne entre avril et juin 1936. Plusieurs événements importants ont lieu durant cette période. Des élections législatives ont lieu en France le 26 avril et le 3 mai, qui voient le triomphe du Front populaire, une coalition regroupant les républicains, les radicaux, les radicaux-socialistes, les socialistes et les communistes. Cette victoire ouvre la voie à la formation d’un gouvernement de gauche sans la participation du parti communiste sous la direction du socialiste Léon Blum le 4 juin. Plusieurs semaines de grèves avec occupations d’usines amènent les syndicats ouvriers et patronaux à signer les accords de Matignon le 7 juin. La semaine de 40 heures et des congés payés de 15 jours sont institués. Le 5 mai, les troupes italiennes font leur entrée à Addis Abeba. L’Éthiopie est incorporée dans l’Empire italien d’Afrique, avec l’Érythrée et la Somalie, mais la résistance s’organise et durera jusqu’en 1941, année qui verra l’effondrement de cet empire. Le 12 mai, l’Italie fasciste quitte la Société des Nations, en protestation contre les sanctions timides prises par cette organisation contre le gouvernement dirigé par Benito Mussolini à la suite de l’agression italienne contre l’Éthiopie. En mai débute la révolte des Arabes de Palestine, alors sous mandat britannique, qui exigent l’arrêt de la colonisation sioniste et la création d’un État arabe sur l’ensemble du territoire.

Deux grandes chansons sur la marijuana dans cette émission : When I Get Low I Get High, écrite conjointement par le batteur et chef d’orchestre Chick Webb et la toute jeune chanteuse de l’orchestre, Ella Fitzgerald (1917-1996), alors âgée d’à peine dix-neuf ans ; et I’se A Muggin’, composée par Stuff Smith, dans la version qu’en donne à Paris le chanteur et danseur Freddy Taylor avec Django Reinhardt et Stéphane Grappelli. Autre chef d’œuvre de Django : Oriental Shuffle, Quant à Blues In C Sharp Minor, par l’orchestre de Teddy Wilson avec Roy Eldridge à la trompette, il s’agit probablement d’un des instrumentaux les plus groovy de l’année 1936. Autre artiste à l’humour corrosif : le pianiste et chanteur Fats Waller (1904-1943) dans Passwonky. Les amateurs de musique tropicale apprécieront le chanteur de calypso The Lion dans Bam Si Lam Bay ainsi que King Radio dans Texilia, chanté en créole français, alors encore largement en usage sur l’île de Trinidad.

See more about this show


Stream back The Word radio honcho Offshore § playing an eclectic selection of psych funk, post-punk, ambient and more from our Lyon studio.


Stream back Enfance Recordings’ Tantrique Döner playing j-pop, blues, ambiant via John Lennon, Ryuichi Sakamoto, Mkwaju Ensemble and more.

See more about this show


Ascetic House brings you Jesse Sanes (aka Fejhed, JH1.FS3, Kommand and more) for this month’s episode of their residency, with a mix featuring doom, contemporary noise and traditional, trance-oriented tracks.

See more about this show


More of afro-american & caribbean’s dance music history with historian and passionate Michel Caillat.

FLETCHER HENDERSON AND HIS ORCHESTRA – Shangai Shuffle
ALLEN SHAW – I Couldn’t Help It
TINY BRADSHAW AND HIS ORCHESTRA – Shout Sister Shout
FATS WALLER AND HIS RHYTHM – Serenade For A Wealthy Widow
ALABAMA JUG BAND – Jazz It Blues
ANTONIO MACHÍN WITH JULIO ROQUÉ AND HIS ORCHESTRA – Bendito
JIMMIE LUNCEFORD AND HIS ORCHESTRA – Dream Of You
JIMMIE LUNCEFORD AND HIS ORCHESTRA – Stomp It Off
MEMPHIS JUG BAND – Jazzbo Stomp
FATS WALLER AND HIS RHYTHM – Dream Man
MEMPHIS JUG BAND – Take Your Fingers Off It
MEMPHIS JUG BAND – Rukus Juice And Chittlin’
LECUONA CUBAN BOYS – Fuiste Tú
FATS WALLER – Alligator Crawl
FATS WALLER – Viper’s Drag
CHICK WEBB AND HIS ORCHESTRA – What A Shuffle

See more about this show


Soichi Datsa explores Geneva’s Ethnomusical Museum’s sound archives as well as other gems coming from all around the world, creating his own network of traditional and spiritual rites…

See more about this show


More about afro-american and caribbean dance music history through its phonographic recordings with Michel Caillat.

See more about this show


Michel Caillat goes deeper into his Afro-american & caribbean dance music history.

See more about this show


Michel Caillat going deeper into Afro-American & Caribbean dance musics history.

See more about this show


Michel Caillat’s sixty-second show diving into afro-american & caribbean dance musics from Mai to August 1933.

DUKE ELLINGTON AND HIS FAMOUS ORCHESTRA — Bundle Of Blues
LIONEL BELASCO AND HIS ORCHESTRA — Miranda
SPIKE HUGHES AND HIS NEGRO ORCHESTRA — Sweet Sue, Just You
SPIKE HUGHES AND HIS NEGRO ORCHESTRA — Donegal Craddle Song
SPIKE HUGHES AND HIS NEGRO ORCHESTRA — Firebird
SPIKE HUGHES AND HIS NEGRO ORCHESTRA — How Come You Do Me Like You Do
ANTONIO MACHÍN AND HIS ORCHESTRA — En Falso
ANTONIO MACHÍN AND HIS ORCHESTRA — No Sangres Corazón
SEPTETO NACIONAL — Bardo
SEPTETO NACIONAL — Me Arrepiento
SEPTETO NACIONAL — De Pelota No
DUKE ELLINGTON AND HIS FAMOUS ORCHESTRA — Jive Stomp
DUKE ELLINGTON AND HIS FAMOUS ORCHESTRA — Harlem Speaks
FLETCHER HENDERSON AND HIS ORCHESTRA — Yeah Man
FLETCHER HENDERSON AND HIS ORCHESTRA — Can You Take It

See more about this show


Michel Caillat going deeper into his afro-american & caribbean dance music history, from December 1932 to April 1933.

WASHBOARD RHYTHM KINGS — Something’s Gotta Be Done
WASHBOARD RHYTHM KINGS — Blue Drag
THE MILLS BROTHERS WITH DUKE ELLINGTON AND HIS FAMOUS ORCHESTRA — Diga Diga Doo
ANTOBAL’S CUBANS — Mulata Likes The Rumba
LOUIS ARMSTRONG AND HIS ORCHESTRA — Mahoganny Hall Stomp
EARL HINES AND HIS ORCHESTRA — Cavernism
DUKE ELLINGTON AND HIS FAMOUS ORCHESTRA — Merry-Go-Round
DUKE ELLINGTON AND HIS FAMOUS ORCHESTRA — Slippery Horn
DUKE ELLINGTON AND HIS FAMOUS ORCHESTRA — Drop Me Off In Harlem
ANTONIO MACHÍN W/ VICTOR ANTILLANA ORCHESTRA — Menéalo Que Se Empelota
SPIKE HUGHES AND HIS NEGRO ORCHESTRA — Nocturne
LOUIS ARMSTRONG AND HIS ORCHESTRA — Dusky Stevedore
LOUIS ARMSTRONG AND HIS ORCHESTRA — St. Louis Blues

See more about this show


Michel Caillat aka DJ Mitch weekly review of afro-american and caribbean dance musics into October, November & December 1932.

WASHBOARD RHYTHM KINGS — Sentimental Gentleman From Georgia
DON AZPIAZU ET SON ORCHESTRE DE DANSE — La Mulata Rumbera
DON AZPIAZU ET SON ORCHESTRE DE DANSE — Lamento Borinqueno
DON AZPIAZU ET SON ORCHESTRE DE DANSE — Caminando
DON AZPIAZU ET SON ORCHESTRE DE DANSE — La Guajira
ORCHESTRE TYPIQUE CASTELLANOS DE LA CABANE CUBAINE — Cumbamba
ORCHESTRE TYPIQUE CASTELLANOS DE LA CABANE CUBAINE — Buscando Millionarias
CAB CALLOWAY AND HIS ORCHESTRA — The Man From Harlem
LOUIS ARMSTRONG AND HIS ORCHESTRA — Hobo, You Can’t Ride This Train
LOUIS ARMSTRONG AND HIS ORCHESTRA — I Hate To Leave You Now
FLETCHER HENDERSON AND HIS ORCHESTRA — New King Porter Stomp
BENNY MOTEN’S KANSAS CITY ORCHESTRA — Toby
BENNY MOTEN’S KANSAS CITY ORCHESTRA — Moten Swing
BENNY MOTEN’S KANSAS CITY ORCHESTRA — The Blue Room
BENNY MOTEN’S KANSAS CITY ORCHESTRA — Imagination
BENNY MOTEN’S KANSAS CITY ORCHESTRA — Lafayette

See more about this show


Michel Caillat going futher into his history of Afro-american and caribbean dance musics, through from August to October 1932.

EARL HINES AND HIS ORCHESTRA – Blue Drag
EARL HINES AND HIS ORCHESTRA – Sensational Mood
PICANINNY JUG BAND – You Got To Have That Thing
PICANINNY JUG BAND – Bottle It Up And Go
THE NEW ORLEANS FEETWARMERS – I’ve Found A New Baby
THE NEW ORLEANS FEETWARMERS – Maple Leaf Rag
THE NEW ORLEANS FEETWARMERS – Shag
CUARTETO MACHÍN – Buey Viejo
CUARTETO MACHÍN – Lamento Cubano
CUARTETO MACHÍN – Junto A Un Cañaveral
DUKE ELLINGTON AND HIS FAMOUS ORCHESTRA – Jazz Cocktail
DUKE ELLINGTON AND HIS FAMOUS ORCHESTRA – Lightnin’
ORQUESTA VICENTE SIGLER – Botón De Rosa
ENRIQUE BRYÓN Y SU ORQUESTA – El Caramelero

See more about this show


Michel Caillat going futher into his history of Afro-american and caribbean dance musics, through March, April, May & July 1932.

WASHBOARD RHYTHM KINGS – Pepper Steak
WILMOTH HOUDINI – Tiger Tom Kill Tiger Cat
FLETCHER HENDERSON AND HIS ORCHESTRA – Take Me Away From The River
CONNIE INN’S ORCHESTRA [FLETCHER HENDERSON AND HIS ORCH.] – Blue Moments
LOUIS ARMSTRONG AND HIS ORCHESTRA – Lawd, You Made The Night Too Long
JIMMY JORDAN [LONNIE JOHNSON] – Winnie The Wailer
BIG BILL [BROONZY] – Long Tall Mama
LIONEL BELASCO AND HIS ORCHESTRA – Depression
CAB CALLOWAY AND HIS ORCHESTRA – Reefer Man
ELISEO GRENET Y SU ORQUESTA TÍPICA – Lamento Cubano
JOSÉ RIESTRA – Lamento Esclavo
WASHBOARD RHYTHM KINGS – Tiger Rag
WASHBOARD RHYTHM KINGS – Hummin’ To Myself

See more about this show


Michel Caillat’s weekly update from of his anthology of afro-american and caribbean dance musics, diving here from October 1931 to February 1932.

CUARTETO MACHÍN – Oprobio
DON REDMAN AND HIS ORCHESTRA – I Heard
FLETCHER HENDERSON AND HIS ORCHESTRA – Business In F
CAB CALLOWAY AND HIS ORCHESTRA – Kickin’ The Gong Around
CUARTETO MACHÍN – El Morón
CUARTETO MACHÍN – El Huerfanito
LOUIS ARMSTRONG AND HIS ORCHESTRA – Lazy River
LOUIS ARMSTRONG AND HIS ORCHESTRA – Chinatown, My Chinatown
LOUIS ARMSTRONG AND HIS ORCHESTRA – All Of Me
DUKE ELLINGTON AND HIS FAMOUS ORCHESTRA – It Don’t Mean A Thing
DUKE ELLINGTON AND HIS FAMOUS ORCHESTRA – Baby, When You Ain’t There
DUKE ELLINGTON AND HIS FAMOUS ORCHESTRA – Dinah
DUKE ELLINGTON AND HIS FAMOUS ORCHESTRA – Bugle Call Rag
DON REDMAN AND HIS ORCHESTRA – How’m I Doin’? (Hey-Hey)

See more about this show


Misère Records’ founders and Abschaum members around krautrock, psychedelic rock, and other cosmic productions.

HARMONIA – Watussi
DASHIELL HEDAYAT – Long Song For Zelda
AMON DÜÜL – Love Is Peace
A.R. & MACHINES – Die Grüne Reise
BAAL – No God / Astaroth
CAN – Pinch
LORD KRISHNA VON GOLOK – Die Wiese Alm

See more about this show


Michel Caillat through the best hits of early jazz and afro-cuban musics, from July to October 1931.

CASTRO HAVANA YACHT CLUB ORCHESTRA – Marta
CASTRO HAVANA YACHT CLUB ORCHESTRA – St. Louis Blues
SAVANNAH SYNCOPATORS [FLETCHER HENDERSON] – Low Down In The Bayou
SAVANNAH SYNCOPATORS [FLETCHER HENDERSON] – Radio Rhythm
SAVANNAH SYNCOPATORS [FLETCHER HENDERSON] – You Rascal You
MILLS BLUE RHYTHM BAND – Savage Rhythm
WILMOTH HOUDINI WITH GERALD CLARK’S NIGHT OWLS – Black But Sweet
WILMOTH HOUDINI WITH GERALD CLARK’S NIGHT OWLS – I Need A Man
DON AZPIAZU AND HIS HAVANA CASINO ORCHESTRA – Marianna
WASHBOARD RHYTHM KINGS – Shoot ‘Em
DON REDMAN AND HIS ORCHESTRA – Shakin’ The African
DON REDMAN AND HIS ORCHESTRA – Chant Of The Weed
DON REDMAN AND HIS ORCHESTRA – Tiger Rag

See more about this show




The Missing Soul’s Zaza Galore & Little Big Ian through northern soul, blues and garage’s best.

See more about this show


NOW LIVE Loading...